Archives de Catégorie: Bibliographie

Bibliographie schenkérienne : articles (1999-2010)

La bibliographie schenkérienne ne cesse de croître (à grande vitesse). Aussi une mise à jour concernant la littérature secondaire s’impose-t-elle régulièrement. Je propose pour commencer une liste (très sélective) d’articles (périodiques et ouvrages collectifs) parus depuis 1999. Pour les textes plus anciens, on peut recourir aux précédentes bibliographies, c’est-à-dire :

1. David Beach, « A Schenker bibliography », Journal of Music Theory 13 (1969), p. 2-37, reprint : Maury Yeston (éd.), Readings in Schenker analysis and other approches, New Haven et Londres, 1977.

2. David Beach, « A Schenker bibliography », JMT 23 (1979), p. 275-286.

3. David Beach, « The current state of Schenkerian research », Acta musicologica 57/2 (1985), p. 275-307.

4. Nicolas Meeùs, Heinrich Schenker, une introduction, Liège : Mardaga, 1993 (p. 91-122).

5. Benjamin Ayotte, Heinrich Schenker: a guide to research (Routledge Music Bibliographies), New York et Londres : Routledge, 2003.

6. David Carson Berry, A Topical Guide to Schenkerian Literature: An Annotated Bibliography with Indices, Hillsdale, NY: Pendragon, 2004.

Le texte de David Carson Berry de 2005 (voir ci-dessous) contient une bibliographie thématique.

Une bibliographie à jour se trouve sur le site « Schenker Documents Online ».

Articles parus depuis 1999, par ordre chronologique (liste sélective)

 Suzannah Clark, « Schenker’s Mysterious Five », 19th-Century Music, 23/1 (1999), p. 94-102.

Christopher Wintle, « Franz Schubert, Ihr Bild (1828): a Response to Schenker’s Essay in Der Tonwille, Vol. 1 », Music Analysis, 19/1 (2000), p. 10-28.

Gianmaria Borio, « Schenker versus Schoenberg versus Schenker: The Difficulties of a Reconciliation », JRMA, 126/2 (2001), p. 250-274.

Timothy L. Jackson, « Heinrich Schenker as Composition Teacher: The Schenker-Oppel Exchange », MA, 20/1 (2001), p. 1-115.

Leon Botstein, « Schenker the Regressive: Observations on the Historical Schenker », The musical Quarterly, 86/2 (2002), p. 239-247.

William M. Drabkin, « Heinrich Schenker », The Cambridge history of Western music theory, Cambridge : Cambridge UP, 2002, p. 812843.

Irna Priore, « Further considerations of the continuous 5 with an introduction and explanation of Schenker’s five interruption models », Indiana theory review, 25 (2004), p. 115-138.

Hellmut Federhofer, « Heinrich Schenkers Vermächtnis », Musiktheorie, 19/1 (2004), p. 44-52.

Ian D. Bent, « “That Bright New Light” : Schenker, Universal Edition, and the Origins of the Erläuterung Series, 1901-1910 », JAMS, 58/1 (2005), p. 69-138.

L. Poundie Burstein, « Unraveling Schenker’s Concept of the Auxiliary Cadence », MTS, 237 (2005), p. 160-185.

David Carson Berry, « Schenkerian Theory in the United States. A Review of Its Establishment and a Survey of Current Research Topics », Zeitschrift der Gesellschaft für Musiktheorie, 2/2-3 (2005). Contient une large bibliographie.

William Drabkin, « Schenker’s ‘Decline’ : an Introduction », MA, 24/1-2 (2005), p. 3-31. Le texte discuté dans cette introduction figure dans le même numéro de MA (version originale allemande, p. 131-232 ; et en traduction anglaise, p. 33-129).

Hellmut Federhofer, « Heinrich Schenker und die deutschsprachige Musikwissenschaft », Die Musikforschung, 59/3 (2006), p. 246-251.

Matthew McDonald, « De-composition? Schenker (and his corpus) Today », MA, 26/1-2 (2007), p. 217-245.

John Ferri, compte rendu de : David Carson Berry, A Topical Guide to Schenkerian Literature: An Annotated Bibliography with Indices, Hillsdale, NY: Pendragon, 2004, in MTS, 29 (2007), p. 135-139.

Antonin Servière, « L’analyse schenkérienne et ses limites : quelques cas problématiques dans l’œuvre symphonique de Jean Sibelius », L’harmonie post-romantique : analyse et esthétique, Paris-Sorbonne / OMF, 2007.

David Beach, « Bach’s Partita No. 1 in Bb, BWV 825: Schenker’s Unpublished Sketches with Commentary and Alternative Readings », Music Theory Spectrum, 30 (2008), p. 1-34.

Jan Philipp Sprick, « Atonale Prolongation? Heinrich Schenker und die post-tonal theory », Jahrbuch des Staatlichen Instituts für Musikforschung Preußischer Kulturbesitz (2008-2009), p. 74-86.

Kevin Korsyn, « Schenker’s Vienna : Nicholas Cook on Culture, Race and Music Theory in fin-de-siècle Austria », MA, 28/1 (2009), p. 153-179.

Mark DeBellis, « Schenkerian Theory’s Empiricist Image », MTS, 32 (2010), p. 111-120.

Luciane Beduschi et Nicolas Meeùs, « Schenkerian analysis at the Sorbonne », Journal of music theory pedagogy, 24 (2010), p 159-173. Version française, Analyse schenkérienne en Sorbonne

Christoph Hust, « “How desolating to have to say that he is and will be the premier conductor of our time!” Heinrich Schenker and Wilhelm Furtwängler », Journal of Schenkerian studies, 4 (2010), p. 3-14.

Alan A. Marsden, « Schenkerian analysis by computer: A proof of concept », Journal of new music research, 9/3 (2010), p. 269-289.

(à suivre)

Marc Rigaudière

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Bibliographie