Surmarche

(all. Übergreifen  angl. Reaching over, Overlapping)
Transfert d’un fragment d’une ligne descendante au-dessus d’une autre ligne descendante à laquelle la première se superpose. Le début du Petit Prélude en do majeur, BWV 924, de Jean-Sébastien Bach (exemple 1) illustre un cas de surmarche qui a pour conséquence une progression ascendante:

Surmarche

La conduite des voix de l’exemple 1b est rendue obligatoire parce que do4 à la mes. 1 et 4 à la mes. 2 sont des retards qui doivent se résoudre en descendant: dans chaque cas, la troisième voix «surmarche» la première par un transfert de registre. C’est cette conduite des voix obligatoire qui permet d’identifier la surmarche, comme dans la grande majorité des cas décrits par Schenker lui-même.

La surmarche produit souvent l’effet d’une progression ascendante, comme dans l’exemple 1, mais Schenker a montré aussi comment elle pourrait effectuer une arpégiation (voir L’Écriture libre, Fig. 41/3, 47/2, 53/5, 65/6, 101/5) ou maintenir une hauteur donnée (Ibid., Fig. 101/1), et comment elle pourrait être utilisée pour changer le centre tonal (voir son analyse du Premier mouvement de la Symphonie en sol mineur de Mozart, Das Meisterwerk in der Musik II, 1926, notamment p. 121).

Le concept d’Übergreifen semble avoir été conçu par Schenker symétriquement par rapport à celui d’Untergreifen, que les schenkériens américains modernes décrivent comme «ligne depuis une voix intérieure». Certains des cas décrits comme Übergreifen dans la littérature schenkérienne récente ne sont en réalité que des lignes descendant depuis une voix intérieure, ce qui suppose que celle-ci ait d’abord été transférée au-dessus de la voix supérieure, comme dans le Menuetto du Divertimento en mi majeur de Haydn, Hob. XVI:13 :

ReachingOver2

Un cas comme celui-ci ne peut pas être considéré comme une surmarche à proprement parler parce que la ligne descendante n’est qu’un ornement de la ligne principale, à laquelle elle ne se superpose pas.

Le terme allemand Übergreifen était à peu près en désuétude et quelque peu maniéré au moment où Schenker l’a utilisé. Pour la traduction française de L’Écriture libre, le mot «surmarche» a été choisi, terme rare en français qui signifie à l’origine «empiétement» d’un territoire sur un autre.

Advertisements

Poster un commentaire

Classé dans Terminologie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s